Velkommen til "Norvege-fr.com"

jeudi 20 juin 2024
20.9 C
Oslo

Le prix Nobel de la paix remis à Malala Yousafzaï et Kailash Satyarthi

L’adolescente pakistanaise et l’Indien ont été récompensés par Thorbjørn Jagland, le président du comité Nobel, pour leur combat en faveur des droits des enfants.

La jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï, icône mondiale du combat pour l’éducation des filles, a reçu, mercredi 10 décembre à Oslo, le prix Nobel de la paix. Elle s’est engagée à lutter jusqu’au jour où elle verrait « tous les enfants à l’école« . Elle devient ainsi la plus jeune lauréate de l’histoire du prix Nobel. L’engagement de Malala a pourtant failli lui coûter la vie : le 9 octobre 2012, des talibans interceptent son car scolaire dans sa vallée natale de Swat et lui tirent une balle dans la tête. Elle reste aujourd’hui sous la menace des islamistes.

« Pourquoi les pays qu’on dit puissants sont-ils si forts à provoquer des guerres mais si faibles pour apporter la paix ? Pourquoi donner des armes est-il si facile quand donner des livres est si difficile ? Pourquoi est-il si facile de construire des chars mais si difficile de construire des écoles ? » a-t-elle dit. Avec ce prix, Malala enrichit un palmarès déjà bien garni. Invitée à la Maison-Blanche comme à Buckingham Palace ou à la tribune de l’ONU, elle a reçu de multiples récompenses, publié une autobiographie et rencontré le gotha international. La jeune Pakistanaise a aussi confié à la BBC mercredi qu’elle n’excluait pas de devenir un jour Premier ministre de son pays pour continuer à servir sa cause.

Son colauréat, l’Indien Kailash Satyarthi, fondateur de l’organisation « Bachpan Bachao Andolan » (Mouvement pour sauver l’enfance), qui a sauvé quelque quatre-vingt mille enfants d’usines et d’ateliers, a lui aussi lancé un vibrant plaidoyer pour les droits de l’enfance. « Je refuse d’accepter que le monde soit trop pauvre (pour scolariser les enfants) quand une seule semaine de dépenses militaires mondiales suffirait à mettre tous nos enfants dans des classes« , a dit cet ingénieur de formation, qui, lui aussi, a été violenté à de maintes reprises. « Je refuse d’accepter que les chaînes de l’esclavage soient plus fortes que la quête de liberté« , a-t-il ajouté, avant de perdre un peu, mais avec humour, le fil de son discours.

Selon l’ONU, près de 58 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisés tandis que l’Organisation internationale du travail (OIT) chiffre à 168 millions le nombre d’enfants forcés de travailler à travers le monde.

The Nobel Peace Prize Ceremony 2014

Trois jours de festivités

La remise du prix Nobel est plus qu’une cérémonie. Pendant trois jours, Oslo a vibré au rythme de la rectitude politique avec diverses activités. Cette année, le concert du Nobel a mis en vedette le rockeur Steven Tyler et la rappeuse Queen Latifah. Une exposition a également été présentée, dans laquelle on pouvait voir l’uniforme scolaire ensanglanté que Malala portait le jour où les talibans ont tenté de l’assassiner. En revoyant son uniforme, Malala Yousafzai a fondu en larmes. Devant ses larmes, Kailash Satyarthi, 60 ans, a enlacé celle qu’il appelle désormais « (s)a fille » et l’a embrassée sur la tête. « Tu es si courageuse, tu es si courageuse« , lui a-t-il répété.

Source de l’information : Diverses

Copyright photo : inconnue

- Publicité -

Réseaux sociaux : Suivez-nous !

- Publicité -
Photo par © Oslo Havn
Oslo
ciel dégagé
20.9 ° C
22.6 °
19.5 °
48 %
3.7kmh
7 %
jeu
23 °
ven
23 °
sam
13 °
dim
21 °
lun
24 °

Dernières actualités

- Publicité -

Tourisme : à voir !

sur le même thème

Actualité / à la Une