Velkommen til "Norvege-fr.com"

dimanche 28 novembre 2021
-2.9 C
Oslo

Nouvelle polémique autour du crabe des neiges entre la Norvège et l’UE

L’UE envisage à nouveau de délivrer 20 licences d’exploitation de la pêche au crabe des neiges au Svalbard, en violation d’un jugement de la Cour suprême norvégienne.

L’UE estime que la Norvège viole le traité de Svalbard (Le traité de Svalbard est un accord international qui garantit la souveraineté de la Norvège au Svalbard, mais avec certaines restrictions relatives aux installations) parce que les navires norvégiens et étrangers sont traités différemment.

La Norvège, pour sa part, estime qu’elle a le droit exclusif de capturer des crabes des neiges dans la zone de protection des pêches autour de l’archipel. Ce point de vue est apparu lorsque la Cour suprême a rejeté un appel d’une compagnie de transport lettone l’hiver dernier.

Le ministre norvégien de la pêche, Harald Tom Nesvik (FRP) n’est pas surpris que l’UE ait délivré des licences au Svalbard et souligne que personne n’est autorisé à pêcher le crabe des neiges sur le plateau continental norvégien sans permis norvégien. Il ne craint cependant aucun conflit physique dans la zone de Svalbard au début de la saison : « Ce serait stupide car ils seront alors arrêtés pour avoir enfreint la loi. L’UE est bien consciente que la Norvège doit respecter le quota pour cette zone. Ce sont des licences sans importance« , a déclaré Harald Tom Nesvik.

Le crabe des neiges
Le crabe des neiges est une espèce de crabe très répandue dans le Pacifique Nord et l’Atlantique Nord-Ouest. Il prospère mieux dans les températures de l’eau inférieures à 3 degrés. Les scientifiques russes ont observé pour la première fois le crabe des neiges dans la mer de Barents en 1996. Depuis lors, un stock important s’est établi dans la zone russe. Le crabe des neiges a également commencé à s’installer du côté norvégien et on prévoit qu’il se répandra au nord et à l’ouest dans la zone de Svalbard. La Norvège a défini le crabe des neiges comme une espèce sédentaire, c’est-à-dire une espèce qui dépend des fonds marins pour se déplacer. Il est donc réglementé par les conditions du plateau continental.

Néanmoins, l’UE a octroyé le même nombre de licences que les années passées. La Commission européenne accordera onze licences à la Lettonie, quatre à la Lituanie, trois à la Pologne et une à l’Estonie et en Espagne. La proposition de la Commission sera examinée par les ministres de la pêche de l’UE lors d’une réunion à Bruxelles les 16 et 17 décembre.

Source de l’information : NRK

Copyright photo : erje Bendiksby / NTB scanpix

- Publicité -

Réseaux sociaux : Suivez-nous !

- Publicité -
Photo par © Oslo Havn
Oslo
couvert
-2.9 ° C
-2.9 °
-2.9 °
69 %
2.9kmh
100 %
dim
-1 °
lun
-3 °
mar
-3 °
mer
-5 °
jeu
-3 °

Dernières actualités

- Publicité -

Tourisme : à voir !

sur le même thème

Actualité / à la Une

Français English Norsk bokmål