Velkommen til "Norvege-fr.com"

lundi 08 août 2022
11.1 C
Oslo

Une génération ‘gentille et sérieuse’

Les jeunes d’aujourd’hui sont plus corrects, disciplinés et ont davantage la fibre scolaire que leurs prédécesseurs. La proportion de ceux qui ne se sentent pas bien au collège est passée de 17 à 7%, et les cas d’école buissonnière ont significativement diminué. Le nombre de vols, actes de vandalisme ou effractions commis par des adolescents a été presque réduit de moitié entre 1992 et 2010, de même que les cas d’abus d’alcool et d’usage du cannabis. Les jeunes de 15 ans qui fument tous les jours sont peu nombreux. En 1999, plus de la moitié des 15/16 ans avait bu de l’alcool dans le mois précédent, alors qu’en 2011 ils étaient un tiers seulement.

Alors que dans les années 1960-70 le fossé s’était creusé de façon impressionnante entre jeunes et adultes dans le domaine des valeurs culturelles et sociales, il semble à présent s’être comblé. Parents et enfants partagent jusqu’aux mêmes goûts musicaux. Cependant, le fait que le conflit des générations se soit affaibli ne signifie pas que les parents n’exercent plus d’autorité. En fait, ce qui faisait autrefois l’objet d’affrontements directs entre parents et enfants se règle maintenant par la négociation, quasiment d’égal à égal, dans le partage de valeurs communes, et ceci tant avec le père qu’avec la mère.

Il y a 20 ans, personne ne soupçonnait quelle révolution l’usage du téléphone mobile, de l’internet et des réseaux sociaux allaient opérer dans les modèles de cohabitation des adolescents. Au début des années 2000 les SMS et le chatting sur internet étaient considérés comme des comportements à risque. Aujourd’hui on s’inquiète plutôt au sujet de ceux qui sont absents de ces réseaux de communication. Une grande partie de la vie des adolescents se passe dans leur chambre, dans une compagnie virtuelle, et avec leur smartphone ils emportent toute leur vie sociale dans la poche. Mais le contrôle parental les suit là aussi, et s’est accru aussi dans la même mesure où les problèmes de drogue ou d’infractions aux normes ou aux lois se sont réduits: « Où es-tu ? Avec qui te trouves-tu ? »

Cependant les problèmes n’ont pas disparu. Il y a aujourd’hui davantage de jeunes qui ont besoin d’un suivi pour des difficultés psychologiques graves.

Le sociologue David Baker qualifie la société actuelle de « ultrascolarisée ». L’explosion des formations a créé de nouvelles idées sur le niveau de connaissances socialement convenable et le succès personnel. La formation est devenu le facteur dominant de détermination des couches sociales et de la mobilité des individus. Alors que les jeunes des années 1960 obtenaient leur liberté par la vie professionnelle, ceux des années 2010 l’obtiennent à travers la formation. Mais celle-ci offre moins de liberté. L’échec aux nombreux tests instaurés par la réforme de l’enseignement de 2006 ferme à tout jamais certaines carrières professionnelles. Les jeunes savent qu’ils ne peuvent pas beaucoup s’écarter de la voie tracée.

Ces changements ont créé une génération de jeunes plus « conformiste ». Il faut réussir à l’école, être sportif, avoir une bonne santé. Les jeunes doivent gérer leur adolescence comme un capital précieux pour l’avenir. S’ils s’en aperçoivent trop tard, ils ne peuvent plus s’en prendre qu’à eux-mêmes. Les problèmes de structures se traduisent, dans notre société très individualiste, par des crises personnelles. La discipline imposée par le souci de l’avenir ronge le psychisme des jeunes. Des études récentes ont montré que l’angoisse, l’insomnie, le désespoir au sujet de l’avenir a pratiquement doublé parmi les adolescents en l’espace de vingt ans.

Ceux qui ont travaillé aux programmes d’enquête auprès des jeunes depuis plusieurs décennies s’aperçoivent bien, aux thèmes qui inquiètent les autorités, des changements survenus: c’était dans les années 90 les problèmes de drogue et de délinquance, c’est aujourd’hui l’échec scolaire qui préoccupe. Les bouleversements culturels dans la jeunesse ont été énormes.

Source de l’information : Aftenposten

Copyright photo : inconnue

- Publicité -

Réseaux sociaux : Suivez-nous !

- Publicité -
Photo par © Oslo Havn
Oslo
partiellement nuageux
11.1 ° C
12.6 °
7.8 °
1 %
1.5kmh
28 %
lun
24 °
mar
22 °
mer
27 °
jeu
29 °
ven
26 °

Dernières actualités

- Publicité -

Tourisme : à voir !

sur le même thème

Actualité / à la Une